Actualités

Retrouvez les actualités relatives au LMNP chez iPierre.

En ces temps d’abondance de liquidités et de faibles taux d’intérêt, vos prospects peuvent opposer aux investissements dans la pierre, des alternatives particulièrement attractives : le vin, l’art, les montres et les autos de collection.

 

Comment résister au plaisir d’un grand vin, d’une montre à complications, d’un tableau impressionniste ou d’une Jaguar Type E rutilante dont les cotes augmentent tous les ans sans défaillir ?

 

La valeur intrinsèque d’une action est liée aux dividendes qui seront versés dans le futur, conséquence d’un accroissement des résultats et des performances de l’entreprise. Cette valeur peut être déterminée aisément selon des règles établies. La valeur émotionnelle et intuitive joue également dans le prix que je suis prêt à payer au-delà de la valeur intrinsèque.

 

La valeur intrinsèque d’une obligation est fonction du taux d’intérêt servi par l’emprunteur. Ce taux est fonction des taux d’emprunt des états, de la capacité de l’emprunteur à rembourser et de la quantité de liquidité en circulation (plus il y a de liquidité plus les taux sont bas).

 

La valeur intrinsèque d’un investissement immobilier dépend des loyers qui sont versés.

 

Mais quelle est la valeur d’une montre ou auto de collection, d’un tableau ?

 

Il existe des cotes pour les montres et autos de collection, pour les artistes et pour le vin, basées sur des valeurs d’échange c’est-à-dire sur la confrontation de l’offre et de la demande.

 

Les valeurs d’échange ne résultent pas d’une valeur intrinsèque bien évidemment puisque celle-ci n’existe pas.

 

La valeur d’une auto de collection n’est pas liée à son utilité car elle ne sert pas aux déplacements.

 

La valeur d’un tableau n’est pas décorative, la valeur d’une montre à complications ne consiste pas à donner l’heure, votre Iphone le fera plus précisément, la valeur d’un grand vin n’est pas d’épancher la soif…Une Jaguar Type E en bon état valait à peine 15000€ en 2009 contre 90000€ aujourd’hui. Pourquoi accepter de dépenser 6 fois plus aujourd’hui dans un même objet ?

 

La valeur d’échange des ces objets est d’abord EMOTIONNELLE : l’émotion procurée par la conduite d’une auto de collection, par la consommation d’un grand vin, l’émotion procurée par la vue d’un tableau. La valeur d’échange devient donc subjective. Contrairement à un investissement en immobilier ou actions, le rendement de l’investissement dans l’art, le vin, les montres ou autos est subjectif et ne repose sur aucune valeur intrinsèque.

 

Ensuite elle est spéculative : dans une période où l’argent est très abondant, les taux d’intérêts très bas, voire négatifs, la valeur de ces objets ne peut que monter : lorsque l’argent est abondant, sa valeur relative diminue…

 

Dans un monde fini dans lequel il y a 1000 billets en circulation pour acquérir 1000 objets, la valeur de chaque objet est plafonnée par la quantité d’argent en circulation.

 

Dans ce même monde vous multipliez l’argent en circulation par 100 soit 100,000 billets pour acheter 1000 objets, on comprend que la valeur d’échange de ces objets augmente. Il s’agit donc plutôt d’investissements spéculatifs et non d’investissements de rendement destinés à assurer son avenir.

  

 

Bertrand Le Mire

Gérant


  • Publiée le : 05/01/2021